Baby blues après un accouchement : dépression post-partum
Baby blues après un accouchement : dépression post-partum
5 (100%) 1 vote

Baby blues – Après leur accouchement, certaines mamans peuvent ressentir une baisse de moral, qui se traduit par une certaine irritabilité pouvant glisser vers la dépression. On appelle ce phénomène fort courant le baby blues, crise de maternité ou encore syndrome du troisième jour. Alors quand cela arrive, comment détecter un baby blues et surtout comment l’aborder et le surmonter ?

Comment se manifeste le baby blues ?

Ce phénomène est la conséquence de deux importants changements. Le premier, de nature hormonal, fait directement suite à la sortie même du bébé et à l’expulsion du placenta. Les hormones de la grossesse chutent brusquement puis progressivement, bouleversement qui se traduit par une augmentation de l’irritabilité et de la sensibilité. Une préparation à l’accouchement peut être très utile pour éviter ce type de dépression.

En outre, la production de lait maternel entraîne la libération des hormones prolactines produites au cours de la grossesse, laquelle se produit entre le deuxième et le quatrième jour après l’arrivée de bébé et votre départ maternité. Le second facteur est le changement psychique dû à la naissance de l’enfant.

La femme prend conscience de ses responsabilités en tant que mère, et peut ne pas se sentir apte à les assumer, sombrant ainsi dans l’anxiété et les interrogations, ce qui peut conduire à une légère dépression. Les changements physiques ne sont pas non plus à négliger, la mère pouvant se sentir « grosse », ce qui influe négativement sur son humeur.

Créez votre espace photos bébé privé en 2 min

 

Surmonter le baby blues, est-ce possible ?

Le syndrome du troisième jour est, comme son nom l’indique si bien, momentané ; il disparait naturellement au bout de 48 heures. Il est toutefois conseillé d’informer la future mère de ce phénomène, pour mieux l’aider à le vivre. Il est important qu’elle sache que cet état est tout à fait naturel et ne la remet nullement en cause dans son rôle de maman. Il est important d’être présent à ses côtés pour l’écouter, la rassurer et l’épauler.

Passer du temps avec son enfant lui permettra également de surmonter ses peurs et d’entretenir leur relation. Mais si les symptômes du baby blues persistent au-delà de deux jours, il est essentiel de consulter un médecin.

 

Partagez en toute sécurité vos photos de bébé :

Vous êtes future maman expatriée ? Créez votre espace photos bébé privé en 2 min
Mots clé correspondant à l’article pour « baby blues »

  • dépression post-partum
  • depression post natale
  • le baby blues avec accouchement
  • syndrome du troisième jour apres un accouchement
  • baby blues chez la jeune maman
  • syndrome depressif jeune maman après accouchement difficile
  • définition du baby blues taux d’hormones
  • dépéression périnatale remède crise normale
  • maman déprimée après la naissance de son enfant
  • comment surmonter une dépression maternelle